Categories

Parc urbain

Kingersheim (68)

_Free style

La myriade d’éclats qui fusionne avec le parc et amorce sa métamorphose est à la fois une matière vivante et soyeuse, à l’image d’un plumage ou d’une accumulation d’écailles. Elle crée l’unité, lisse les lieux, suggère l’animal et le végétal, attire, accueille, abrite et apporte le repos mais aussi la connaissance du monde jusqu’aux microcosmes.
C’est aussi une matière citadine faite de fragments minéraux, d’éclats de vies et de voix, de cristaux de lumière, de fractions d’espaces, de bribes de spectacles qui induit, la diversité, la multiplicité, inspire les mouvements et les déplacements, la démonstration et la vivacité urbaine…
Chaque point de la matrice créée, définit une pause dans la composition d’ensemble, induit un lieu, se lie d’une fonction particulière, se pare d’une matérialité spécifique, force une pose singulière dans l’espace et détermine finalement une multitude de rencontres possibles…

Nature de la mission
Aménagement d’un parc sur un site pollué
Maître d’ouvrage
Ville de Kingersheim
Maîtrise d’œuvre
PASODOBLE + Berest
Surface
6 hectares
Coût hors taxes des travaux
2,8 M€
Concours rendu
2011

Share