Categories

Parc Roseraie

  • ClientVille de Le Grand-Quevilly

Le Grand-Quevilly (76)

_Ambiances parfumées

Pour insuffler l’âme de la roseraie dans le cœur de la ville, nous avons, par une journée un peu ventée, jeté une nuée de pétales de roses du haut du château d’eau. La brise s’en est saisie. Nous avons observé, un moment, l’ascension tourbillonnante de ces pétales multicolores, puis le vent s’essoufflant nous les avons vus se poser, l’un après l’autre, après mille virevoltes.
Les premiers à toucher terre étaient les plus grands, cela va de soi  ! Ils ont tracé les allées structurantes et ont relié les entrées opposées par leurs contours tendus. Vinrent ensuite deux pétales d’un blanc bleuté qui en se posant se métamorphosèrent, le premier en rivière, le second en étang.
Ils continuèrent ainsi à tomber, formant un motif irrégulièrement tissé, composé d’allées, de placettes, d’aires de jeux et de repos, de pièces emplies de mille sortes de roses et de fleurs, de bancs, de jeux pour les enfants, de treilles et de portes… d’espaces, de pleins et de vides, de lumière et d’ombre.
Et lorsque cette pluie finalement cessa, le parc était transformé : simple comme un pétale, complexe comme une rose.

Maître d’Ouvrage
Mairie de Grand-Quevilly
Maîtrise d’œuvre
PASODOBLE (mandataire) + ATPI (BET VRD)
Surface totale
6 hectares
Coût hors taxes des travaux Paysage
1,8 m€
Livraison
2009

Reportage photographique : Philippe Dureuil

Share